Méthodes de traitement

En cabinet, les méthodes que j’utilise le plus souvent sont la phytothérapie chinoise et l’acupuncture.


La phytothérapie: c’est l’usage et la prescription des plantes de la pharmacopée chinoise. Pour couvrir les besoins thérapeutiques, je dispose d’un catalogue de près de 400 ingrédients, sélectionnés et distribués de manière professionnelle par Pharmacina-Dhao S.A. au Tessin.

Les formules prescrites sont le plus souvent prises en décoction ou en poudre. Elles peuvent aussi être administrées en bain externe, compresse ou en alcoolature.

L’acupuncture: c’est bien sûr l’usage des aiguilles que l’on implante sur le corps. Après l’insertion, il peut y avoir une manipulation de l’aiguille pour stimuler et activer l’énergie de certains points ou zones corporelles. C’est grâce à cette mise en mouvement qu’une  régulation des fonctions physiologiques s’opère et que l’état de santé peut s’améliorer.

Pour atteindre ses objectifs thérapeutiques, le praticien peut avoir recours à d’autres méthodes complémentaires de l’acupuncture, telles la moxibustion, l’électro-acupuncture, l’usage des ventouses ou des applications externes (cataplasme de plantes, compresses… ).